Des arnaqueurs sans nul affectivité près ces quelques «proies aisés» en collecte d’amour